8- MALAISIE - SINGAPOUR        7 juillet  2001 -  18 août 2001
41 jours - du 07/07/2001 au 17/08/2001 - 17 jours roulés - 1222 kms - Plus longue distance : 141 kms - 72 kms/jour - 1000 kms en bus
     7. Kuala lumpur - Cameron Highlands - Johor Bahru KL - Place de l'indépendance

224, 225, 226ème jour: 
  Kuala Lumpur. La ville ne vaut pas mieux que Johor Bahru. Ce n'est pas faute de nous avoir prévenu. Nombreux sont les touristes que nous avons croisé qui nous ont décrit cette ville comme ennuyeuse. Quelques highlights: les Petronas tower, le musée d'histoire, la place de l'indépendance entourée de quelques bâtiments coloniaux. La visite de la vieille mosquée se révèle intéressante non pas pour son architecture certes plaisante mais pour l'observation que j'ai pu y faire : le saint édifice est un lieu de rencontre, c'est vrai. Mais avant tout il semble que ce soit l'endroit idéal à KL pour faire la sieste loin des rumeurs de la rue. Des corps comme sans vie sont dispersés entre les colonnes, allongés à même le carrelage. La circulation est saoûlante, les fumées d'échappement forment un nuage toxique au dessus des têtes.

 Coiffeur de rue - Chinatown de KLKL - Mosquée centrale: divine sieste  Quelques mendiants aux membres sanguinolants font la manche à la périphérie du quartier chinois. Serions nous fatigués ou est ce vraiment la réalité ? Quoiqu'il en soit, nous sommes un peu las du voyage, d'où certainement notre avis très critique concernant cette partie de la Malaisie. Singapour constituait un objectif en elle même et nous l'avons atteint. Nous avons roulé plus de 7000 kilomètres pour finalement frôler l'équateur en ayant traversé toute l'Indochine. A vrai dire, notre voyage s'assimile maintenant presque à une errance à la recherche de nouveaux émerveillements. En fait, il touche à sa fin dans nos têtes. Le stress que nous accumulons depuis JB n'arrange pas la situation. Pour Helga, il est clair qu'elle doit rentrer au plus tard fin août en Europe. Pour moi, la question ne s'est pas posée, ayant le choix de continuer seul ce périple. Mais elle se pose maintenant ici, à Kuala Lumpur. Helga décide d'acheter son billet retour. Alors je me pose des questions: "Qu'est ce que je fais maintenant? Je continue ou je rentre moi aussi? Est ce que j'aurai le courage de continuer seul après 8 mois de voyage à deux? Pourquoi continuer? 
Et où aller? Combien de temps? Et ensuite?". Ma tête est un vrai sac de noeuds. Je me décide enfin. Je rentre. Nous avons commencé le voyage ensemble, autant repartir ensemble (je l'accorde, cette excuse est vraiment nulle). Et puis, nous avons des projets pour la suite (ça n'en est pas une!).

Même les dieux boivent de la Guiness... 227, 228, 229, 230ème jour:
 
Les billets en poche, nous partons le coeur léger en bus aux Cameron Highlands. Randonnées, visite de plantations de thé. L'endroit est sympa, loin de la fureur des villes. On se repose et on pense au retour. Ca va aller vite maintenant. Peut être trop vite. Un petite boule monte lentement dans la gorge...
Un type essaye de nous piquer les lunettes de soleil posées sur la table près de la fenêtre ouverte pendant la nuit. Nos hurlements de fous lui font prendre les jambes à son cou. Il a du être surpris, l'animal!

KL - Petronas tower au loin 231ème jour:
 
Retour en bus à la case départ. Nous attrapons un train de nuit pour JB. 
Arrivés à destination, nous assistons aux grandes migrations matinales sur l'avenue menant à Singapour. Des centaines de motos, bus, camions, voitures affluent vers le poste frontière. Beaucoup de malaisiens travaillent à Singapour ce qui explique cet enfer de klaxon, de bruit, de fumée aux aurores.