8- MALAISIE - SINGAPOUR        7 juillet  2001 -  18 août 2001
41 jours - du 07/07/2001 au 17/08/2001 - 17 jours roulés - 1222 kms - Plus longue distance : 141 kms - 72 kms/jour - 1000 kms en bus
 Arrête de faire l'intello...     4. De Cherating à Johor Bahru (1)

 Repos de la guerrière à Cherating 208 au 211ème jour:
 
Ah les vacances! Nous nous refaisons une petite santé au bord de la mer. Planche à voile pour Monsieur, Batik pour Madame. Seuls les mouches de sables nous posent des problèmes. (photo 13) On ne sent pas la piqûre mais ça gratte dès le lendemain. Le bouton est fragile et ça saigne, c'est pire que les moustiques.

 

 


Un arbre à couilles

212ème jour:
 
Départ pour Pékan mais nous nous arrêtons à Kuantan. La mosquée est superbe. Nous trouvons un hôtel chinois impeccable. La plupart des commerces, entreprises, magasins et hôtels sont détenus par les chinois, minorité quant au nombre de ses représentants mais qui sont le moteur économique du pays. Les malais ont le pouvoir politique mais pour combien de temps? Le problème est sujet à réflexion et à controverse dans tous les journaux. Même le premier ministre (malais) en poste depuis une vingtaine d'année semble baisser les bras, impuissant à retourner la situation en faveur de ses compatriotes, qui pourtant restent privilégiés quant aux droits qui leur sont accordés. Je me souviens avoir lu un article relatant une interview dans laquelle il déclarait: "Voilà maintenant 20 ans que je me bats pour les malais. Mais j'en suis venu à me rendre compte qu'ils sont feignants!". Pour qu'un premier ministre déclare ça à l'occasion de sa vingtième année au pouvoir, il en faut! 

Mosquée en direction de Rompin - forbidden for non muslems
Mosquée de Kuantan 213ème jour:
  Une longue journée nous attend. Nous parcourons 141 kms jusqu'à Rompin où nous trouvons un une chambre pas cher. Nous nous arrêtons dans le même resto en bord de route que deux cyclos suédois. Comme nous ne sommes pas des sauvages, que nous sommes les seuls européens et qui plus est à vélo, nous engageons la conversation. Ils voyagent léger, deux petites sacoches sur le porte bagages, habillés comme des cyclistes du tour de France, pédales automatiques, casque, etc... Et ils alignent 100 bornes tous les jours. Pas du tout le même style que le nôtre.
Le paysage jusqu'à Rompin est assez ennuyeux. A gauche la mer, à droite les mangroves. Quelques singes font des cascades dans les arbres alignés au bord de la route. Le vent souffle irrémédiablement de 3/4 face.