7- THAÏLANDE Nord et Sud        3 mai  2001 -  6 juillet 2001
64 jours - du 03/05/2001 au 06/07/2001 - 25 jours roulés - 1791 kms  - Plus longue distance : 130 kms - 71,5 kms/jour - Trop de kilomètres en bus... 5 kms de stop
     3. Chiang Mai - Bangkok - Ranong

Old Sukhothai Bain des éléphants Chiang Mai, Pai, Sukhotai.Visite de temples, musées, shopping. Déplacements en bus, tuk-tuk, moto. Pas de vélo pendant 15 jours mais un concentré de la Thaïlande et de découvertes pour ces dames. Elles en repartent un peu fatiguées, malmenées dans le cadre de notre programme chargé. 

Nous arrivons à Bangkok pour compléter la visite de cette ville où nous étions arrivés plus de 5 mois auparavant. 

Old Sukhothai (vous l'avez reconnu?)

  2 vélos, 4 passagers, 8 sacoches, une tente, 2 sacs à dos : un tuk-tuk surchargé et un chauffeur énervéMalgré la prolongation de notre visa de 10 jours, nous allons être juste au niveau du délai d'où notre décision de prendre le bus jusqu'à Hua Hin, base arrière de la masse touristique allemande en Thaïlande. Rien d'intéressant sur place comme on s'en serait douté. Nous nous y arrêtons pour la nuit et continuons vers le sud. Le décor change quelque peu: une chaîne montagneuse à notre droite (derrière la Birmanie) et des plantations d'ananas et des cocotiers à perte de vue. Le trajet est ennuyeux à souhait sur cette voie rapide. Les serpents écrasés sèchent sur le bitume. D'autres fauchés par les camions se tortillent sous les roues.

 

 

les départs ne sont pas toujours tristesune photo contre un bonbonUne voiture de police nous double puis s'arrête à une centaine de mètres devant nous. Deux hommes en uniforme en sortent et nous font signe de nous arrêter. Un nous regarde sévèrement. Bon, on a du faire une bêtise, ça doit être interdit de rouler à vélo sur cette 2 voies ou ils veulent un peu de monnaie. Nous nous approchons à pied. Le visage de l'homme au regard sévère se détend. Il nous tend à chacun un bonbon puis se met à rigoler. Ce n'est pas souvent qu'un policier vous offre un bonbon pour bonne conduite, non? 

 

 Village de pêcheursVue de la colline de Prachuap Khiri SanPrachuap Khiri San puis Khoe Lam Ra où nous débusquons un resort abandonné où nous plantons la tente. Un projet de chaufferie accusée de polluer toute la région est en construction à côté. Seuls quelques vigiles patrouillent et veillent sur la tente et les affaires durant ces deux jours de farniente sur la plage. 
A 150 kilomètres de Chumphon, nous empruntons une route secondaire où la circulation est moins dense puis bifurquons vers l'ouest au niveau de l'isthme de Kra. Nous trouvons un bungalow à la sortie de Kra Buri. La patronne respire l'alcool et a du mal à trouver ses mots pour nous donner le prix. Ambiance feutrée : miroirs, lampe rouge dans la salle de bain, capotes sur la table de nuit... Tout est fourni!

 

A Ranong, au bord de la mer d'Adaman, une barque nous emmène au poste de frontière birman de l'autre côté de la baie. 5 $US pour un tampon d'entrée et de sortie, retour sur la terre ferme et visas thaïlandais de deux mois. 
Le tour est joué.